En l’an 40, c’était déjà du durable !

Les maisons suédoises ont donc fêté leur 60 ans en novembre dernier et sont prévues pour durer au moins le double ! À l’époque, c’était déjà du durable suédois ! Vous lirez ici l’histoire de ces maisons, pourquoi et comment elles sont arrivées en Normandie, le département le plus sinistré de France ?

Si on ne connaissait pas l’histoire, on a pu la lire il y a quelques semaines… La Suède a donné 400 maisons de ce type (photo ci-dessous) à la ville de Caen, après la seconde guerre mondiale, en 1948…

Nicolai Jakobsen
Photo Nicolai Jakobsen

Mais nous ne pouvions pas nous empêcher de vous donner une traduction substantielle du papier du journal suédois Dagens Nyheter et notamment des témoignages recueillis auprès des Normands réputés pourtant pour leur scepticisme…

C’était le vrai paradis ces maisons… Spacieuses, confortables et très modernes pour l’époque avec leurs constructions en bois et leurs couleurs claires, fraîches et lumineuses… (Les maisons sont arrrivées par bateau en kit… montées sur place et immédiatement habitables NDLR)

Des maisons sur 2 étages avec 4 chambres, un jardin et le chauffage central. Et imaginez des toilettes et une douche à l’intérieur… Impensable en France à l’époque, elles ont de suite suscité un très grand engouement pour leur agencement pratique et fonctionnel… des garderobes et des placards de rangements incorporés… Et ces cuisines équipées avec meubles, placards sur mesure, tiroirs à épices, garde-mangers intégrés… On n’avait jamais rien vu de pareil, c’était génial de voir comment on avait trouvé des solutions pour tout…

Quel espace, quelle liberté et quel bon goût…! Les autorités françaises à l’époque ne nous proposaient que des maisons avec des solutions provisoires et des deux pièces… Les bungalows américains étaient d’un moindre standard… Ici quatre pièces + cuisine et beaucoup de places et le plus, des douches et les WC à l’intérieur de la maison… C’était vraiment des constructions du futur pour nous…

Les familles nombreuses en priorité ont emménagé dans ces maisons venues du nord… les listes d’attente étaient longues… certaines personnes sont encore dans les lieux et ne le regrettent pas : « … les maisons suédoises c’était le paradis, on était bien au chaud, elles étaient bien conçues, on était à l’abri et nous avions tout le confort, c’était extraordinaire, un privilège d’y habiter… » Ce fut en fait les premiers logements sociaux de l’époque !

Après avoir honoré de sa présence ce jour anniversaire, l’ambassadeur de Suède a fait remarquer qu’aujourd’hui encore… « plus de 40% des enfants français dormaient dans des lits… suédois ». Ikea oblige !!! Pas sûr, là, que ce soit toujours du durable !