Vu d’ailleurs: Plein soleil pour la Bretagne avec Heol du 6 au 13 octobre 2013 !

Le World Solar Challenge est une course de voitures/prototypes propulsées exclusivement à l’énergie solaire. Depuis sa création en 1987, des véhicules expérimentaux parcourent un circuit de 3.000 kms à travers le bush australien entre Darwin et Adelaïde. L’édition 2013 programmée du 6 au 13 octobre prochain rassemble 47 équipages provenant de 26 pays de tous les continents, la plupart étant liées à des universités ou des entreprises affiliées à de grandes écoles.

Les Hollandais qui engagent plusieurs équipes se sont particulièrement bien comportés dans ce challenge en gagnant 4 éditions de suite de 2001 à 2007. Les Japonais qui sont en nombre depuis quelques années ont gagné les deux dernières éditions. http://www.worldsolarchallenge.org/

La Suède a bien sûr une équipe engagée Natural Magic Energy représentant l’Université de Jönköping (JU Solar Team), réputée pour ses travaux de recherche en matière d’énergie nouvelle. Son objectif est de gagner Lire ici (en anglais)

diapositive-heol_diapositive_largeLa France, la Bretagne plus précisément présente pour la première fois un véhicule. Il s’appelle Heol (du vieux breton Houl qui veut dire soleil) et cette voiture électrique solaire, conçue par le team Eco Solar Breizh est un véritable concentré de technologie 100% breton.

L’objectif de cette compétition est de promouvoir la recherche concernant les voitures solaires, et plus globalement sensibiliser aux énergies renouvelables. Il y a quelques règles de participation à respecter : (Conducteurs, dimensions maximales de la voiture, batteries et conditions de charges, limitation de vitesse, sécurité…)

Et le défi est de trouver le bon équilibre entre les ressources en énergie et la consommation. C’est la clé pour gagner cette course. La vitesse optimale du véhicule change constamment en fonction de la météo et du niveau de charge des batteries. Les membres de l’équipe, à bord de véhicules d’escorte, récupèrent à distance des données sur l’état de la voiture solaire. Ils entrent ensuite ces données dans des programmes informatiques (conçus avant la course) afin de déterminer la meilleure stratégie de conduite.
Il est également important de charger les batteries autant que possible du lever du soleil jusqu’à 8 heures et de 17 heures au coucher du soleil. Les panneaux solaires sont généralement dirigés perpendiculairement aux rayons incidents du soleil pour capter le plus d’énergie possible. Pour cela, la voiture est souvent entièrement inclinée.

Entre les conditions naturelles et le règlement, le World Solar Challenge est une course réputée exigeante tant au niveau technique que sportif. En participant à cette course mythique à travers le désert australien, les membres et partenaires bretons de l’association Eco Solar Breizh font plus que relever un défi sportif automobile. Ils s’inscrivent dans une démarche innovante et participative au service d’une mobilité propre et durable.

Car le volet environnemental du projet Heol revêt lui aussi une dimension globale. Il s’agit non seulement de concevoir un véhicule
équipé de panneaux photovoltaïques supprimant tout rejet d’émission carbonée mais aussi de trouver des solutions afin de maîtriser l’impact environnemental du prototype tout au long de son cycle de vie.

Eco Solar Breizh c’est l’association de quatre partenaires brestois :
l’Institut Universitaire de Technologie qui a mis a disposition son département Génie mécanique : plusieurs étudiants ont participé à la coception du prototype Heol et ont notamment travaillé sur l’encapsulation des cellules solaires ;
Ellidiss Technologies, société spécialisée dans l’édition d’outils de conceptions de logiciels a développé des micro-processeurs pour la modélisation de l’informatique embarquée à bord ;
Virtualys, spécialisée en ingienerie logicielle a mis au point un jeu de pilotage du prototype et s’est penchée sur la modélisation des communications au sein d’Heol ;
et Aode Electronics a pris en charge la fabrication des cartes électroniques qui équipent le véhicule. 

heolLes ambitions d’Eco Solar Breizh vont encore au-delà du défi australien de ces prochains jours d’octobre puisque l’association envisage à moyen terme d’engager Heol sur d’autres courses dédiées à l’économie d’énergie telles que la North American Solar ou le World Solar-Car Rallye au Japon.
La Bretagne, le Finistère en l’occurrence, place ainsi le développement de nouveaux systèmes de mobilité au cœur de sa stratégie de compétitivité.
Lire les dernières nouvelles d’Heol ici