Allo ? Même le vent et la pluie peuvent être écoutés !

C’est le site wedemain.fr qui nous donne l’info et bien sûr yesyoucan la lire ici sur http://www.wedemain.fr/Quand-nos-conversations-telephoniques-prediront-la-meteo_a452.html.

Vous avez du remarquer le temps pourri de ce mois de juillet et nos agriculteurs dévastés par les pluies, les inondations, les mini-tornades, les orages de grêle et « grelons gros comme des balles de tennis » qui s’abattent sur leurs cultures sans prévenir ! Les milliers d’hectares de vignobles de Bourgogne, du Bordelais, du Var violemment détruits. Des vergers et potagers ravagés dans l’Aude…, des récoltes perdues pour l’année… Des phénomènes climatiques extrêmes difficiles à prévoir.

L’équipementier téléphonique Ericsson vient de réaliser une série de tests concluants sur la relation entre les signaux émis par nos conversations téléphoniques et l’impact du climat local. Et le géant suédois a mis au point une technologie, moins chère et plus performante que les radars météo, que les agriculteurs pourraient utiliser facilement pour se préparer à ces dégradations du temps soudaines  et ces phénomènes climatiques extrêmes… Lire l’article ici