Du gaz à partir du bois… des débuts prometteurs !

Alors que je vous parlais de l’initiative Biogasmax il y a quelques jours, voici une autre piste intéressante de production de gaz. Cette fois ci, le procédé consiste à transformer du bois en gaz, ouvrant ainsi une nouvelle possibilité dans le domaine des énergies renouvelables.

Ainsi, le gaz produit peut être directement introduit dans le réseau de gaz de ville, servir à produire du chauffage urbain, ou être directement utilisé par des véhicules fonctionnant au gaz.

Le premier centre de transformation du bois en gaz vient d’être inauguré en Autriche, à Güssing. Il permet de produit 100m3 de biogaz par jour, ce qui permet par exemple de chauffer 150 foyers pendant une froide journée d’hiver.

Développé en 3 ans, ce projet fait figure de pionnier et va permettre de développer d’autres installations du même type mais à plus grande échelle. Ainsi, la ville de Göteborg planche sur une centrale de ce type 25 fois plus importante !

Quand on connaît les réserves en bois de la Suède, on se dit que là aussi, la piste de production de gaz est très prometteuse. Parallèlement, la gestion des forêts doit se faire de manière durable (pour tout arbre abattu, on en replante un voire deux au même moment).

Une fois de plus, on cherche à s’affranchir des énergies fossiles et c’est dans la diversité du bouquet énergétique que nous trouverons des solutions pour notre avenir. D’ailleurs, la ville de Güssing (4.000 habitants) a pu déclarer récemment qu’elle était entièrement autonome en matière d’énergie et qu’elle allait même devenir « exportatrice » d’énergie renouvelable grâce à ce nouveau projet.

Vivement que le plupart des villes suivent cet exemple, non ?