Linköping-Norrköping : Un pôle d’excellence

Située à 200 kilomètres à l’ouest de Stockholm, la province d’Ostrogothie, de nos jours comté d’Östergötland, est une région qui, selon son gouverneur, Björn Eriksson (ancien président d’Interpol de 1994 à 1996), possède tous les avantages de la ville, sans ses inconvénients. Linköping, ville universitaire, et Norrköping, ex cité industrielle, sont les villes jumelles de ce comté qui dénombre quelque 36 000 entreprises dont Saab, Siemens, Ericsson, Holmen Paper, Cloetta, SMHI (institut météorologique et hydrologique de Suède) pour ne nommer que les plus porteuses, et qui emploient plus de 170 000 personnes sur les 420 000 que compte de la région.

– Marknadsbolaget Framtid Linköping AB, société d’économies mixtes responsable de la promotion de la quatrième aire urbaine de Suède (après Stockholm, Göteborg et Malmö), organise chaque année des voyages de presse, des séminaires, des visites et autres pour faire découvrir ce pôle de compétitivité qu’est le comté d’Östergötland.
www.framtidlinkoping.se

Chez Siemens à Finspång, à une cinquantaine de kilomètres de Norrköping, on remet au goût du jour le solaire thermique. Certaines des monumentales turbines à vapeur (de l’ordre de 30 à 40 tonnes) fabriquées sur ce site, sont destinées à tourner à l’énergie solaire (un liquide – biodiesel, eau, sel fondu, air comprimé – ou autre est porté à ébullition dans une tour solaire par les rayons du soleil réfléchis par des miroirs [héliostats], par exemple. La vapeur dégagée fait tourner la turbine). Siemens conçoit et fabrique des turbines à vapeur et à gaz à Finnspång depuis 1913. www.siemens.com/energy

– La protection de l’environnement est au centre des préoccupations de la direction de la décharge en plein air de Häradsudden près de Norrköping où l’entreprise Econova récupère les gaz de la décomposition organique pour les transformer, grâce à des microturbines à gaz, en électricité. Une technique relativement nouvelle qui pourrait intéresser bon nombre de décharges, même anciennes, tant le process est à la fois économiquement et écologiquement correct.
www.econova.se

– Pouvoir contrôler sa flotte de commerce en temps réel sur un écran depuis son bureau, c’est désormais possible pour les compagnies maritimes grâce au logiciel Fleetweb 3.0 de SMHI (l’institut météorologique et hydrologique de Suède). Trouver les routes maritimes idéales en contournant les tempêtes et réguler la vitesse des navires de manière à ce qu’ils passent le moins de temps à quai, c’est le souci numéro un de l’outil informatique de SMHI qui permet d’épargner du fuel, des vies et de l’argent. www.smhi.se

Super Size Me

– À la faculté de médecine de Linköping, le professeur Fredrik Nyström, endocrinologue, s’inspirant du film de Morgan Spurlock, « Super Size me », a tenté scientifiquement de comprendre le phénomène de surcharge pondérale lié à la malbouffe. Certains des cobayes qui se sont prêtés à l’expérience de se baffrer pendant un mois de junk food ont vu leur masse musculaire croître sans lever le petit doigt, le mauvais cholestérol diminuer et le bon augmenter ! Certains ont même perdu du poids ! Pas pour la plupart cependant ! Conclusion de l’expérience, la diététique est loin d’être une science exacte. Ce qui est bon pour Paul ne l’est pas pour Pierre et inversement ! On creuse sa tombe avec ses dents…
www.hu.liu.se

– L’entreprise phare de Linköping, Saab, est le fleuron de l’aéronautique suédoise. C’est le plus gros employeur du comté. La filiale Saab Surveillance Systems conçoit et fabrique un système radar aéroporté de veille et de contrôle (monté sur un Saab 2000 turbopropulseur). Le ERIEYE AEW&C™ est destiné tant à des missions militaires que civiles. C’est dans les ateliers de Saab à Linköping qu’est fabriqué le JAS 39 Gripen (griffon), l’avion d’attaque, d’interception et reconnaissance. www.saabgroup.com

– L’IRM, l’Imagerie par Résonance Magnétique occupe une place prépondérante au centre d’imagerie et de visualisation médicale, le CMIV de l’université de Linköping que dirige le professeur Anders Persson et où travaille notamment un jeune chercheur d’origine hollandaise, Marcel Warntjes, qui a déposé un brevet « pour bobines de réception de signaux de résonance magnétique avec composants inductifs compacts ». Grâce au dernier super tomographe assisté par ordinateur de Siemens (Dual Energy Computer Tomography), les chercheurs progressent à pas de géant dans l’imagerie médicale en 3D et en temps réel.
www.cmiv.liu.se

Pour en savoir plus sur la quatrième aire urbaine de Suède, contacter la responsable marketing Katrin Englund sur :
katrin.englund@framtidlinkoping.se

Une réflexion au sujet de “Linköping-Norrköping : Un pôle d’excellence

  1. DD

    Saab a du prendre un coup ce matin après la nouvelle des 36 Rafales au Brésil. Le Grippen est bien grippé !