Les villes nordiques au top dans le nouvel indice des éco-villes

Au sein de l’indice des éco-villes, les villes des pays nordiques sont particulièrement bien cotées, Helsinki (3e) ayant obtenu le meilleur résultat de la région, suivie par Copenhage (8e) et Oslo, toutes deux en neuvième place avec Stockholm. “ Les villes des pays nordiques sont particulièrement bien classées parce que leurs infrastructures modernes ont été conçues pour la plupart en tenant compte de l’impact sur l’environnement” a déclaré M. Parakatil, analyste-chercheur senior pour la société suisse de conseil Mercer qui réalise chaque année ces classements. La seule ville francaise classée dans le tableau des 50 premieres est Lyon 32 ème.

A côté des résultats de l’enquête Mercer 2010 sur la qualité de vie (Vienne et Zurich conservent leurs premières places), le classement de cette année a également identifié les villes à partir du meilleur classement écologique des ressources et de la qualité de l’eau, de l’enlèvement des déchets, de la qualité des systèmes de traitement des eaux usées, de la pollution atmosphérique et de la fluidité du trafic.
En présentant les résultats de l’enquête, M. Parakatil a précisé: “Une éco-ville en tête de classement est une ville qui optimise son utilisation des sources d’énergie renouvelabes et génère la plus faible quantité possible de pollution (de l’air, de l’eau et nuisances sonores, etc). L’éco-statut ou l’éco-attitude d’une ville en matière de développement durable peut avoir un impact considérable sur la qualité de la vie de ses habitants. Il s’agit donc de questions pertinentes qui concernent également les entreprises qui envoient leurs collaborateurs et leurs familles en mission de longue durée à l’étranger, notamment si l’on prend en compte le fait que la grande majorité des expatriés sont relocalisés dans les zones urbaines ».

« Un certain niveau de développement durable est essentiel pour vivre en ville et entre en grande partie en ligne de compte dans la qualité de la vie des citadins. Bien qu’un niveau de vie élevé puisse être considéré comme un acquis dans certaines villes, l’absence de qualité de vie est bien plus visible et peut dans certains cas créer des situations particulièrement difficiles » a observé M. Parakatil.

Voir ici les résultats et tableaux : http://cn.mercer.com/summary.htm?idContent=1381155