L’union fait la task-force environnementale !

Une union nordique pour les questions de sécurité et de défense ? Ok, mais l’idée ne fait pas vraiment l’unanimité. Mais une union pour la gestion des régions instables, le projet fait son chemin.

Le monde ne cesse de grandir, et la ruée sur les ressources dissimulées sous l’Océan Arctique s’intensifie. Les pays du Grand Nord européen s’efforcent de faire cause commune.

Le projet se fonde sur le Rapport Stoltenberg, liste de propositions avancée en 2009 par Thorwald Stoltenberg, ancien ministre des Affaires Etrangères et de la Défense de Norvège, père de l’actuel Premier ministre. Le rapport préconise entre autres la création d’une task-force militaire et civile pour les régions instables.

S’il n’est pas issu de l’un ou l’autre des pays nordiques — le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Norvège et la Suède —, Kouts n’en soutient pas moins l’initiative de ces cinq Etats, qui veulent s’allier pour faire face à la fonte de la calotte glaciaire, à la ruée annoncée sur les nouvelles ressources en minerai et à l’ouverture de nouveaux axes de navigation. C’est à l’occasion d’une réunion des ministres des Affaires Etrangères en novembre à Reykjavik qu’a été discuté ce pacte nordique, qui devrait revenir sur le tapis en avril prochain à Helsinki.

Lire plus en détails sur presseurop.eu ici